Wikimedia Quarto/1/Fr-6

Bienvenue
Bienvenue

Fondateur
Fondateur

Rapport
Rapport

Projets
Projets

Entretien
Entretien

Presse
Presse

International
International

Notes finales
Notes finales

Dans la presse

 

Newspapers.jpg
Voici un aperçu de ce que les médias (sous toutes les formes) disent de Wikipédia, que ce soit en bien, en mal, ou neutre. Jusqu'à présent, Wikipédia tenait le devant de la scène ; à la prochaine lettre, nous espérons avoir également des articles sur les autres projets

Imaginez un monde dans lequel chaque personne sur Terre se verrait offrir gratuitement l'ensemble des connaissances humaines. C'est ce que nous faisons. Jimmy Wales dans une interview à Slashdot, 28 juillet 2004.

Si vous avez toujours de vieilles versions de Britannica encombrant vos étagères, il est enfin temps de les renvoyer à Oxfam. Wikipédia [...] est un ouvrage de référence, érudit et minutieux qui ne coûte rien à consulter [...] Encore mieux, les articles sont continuellement mis à jour pour les garder pertinents, les erreurs sont volontiers corrigées, et, contrairement à ses prédécesseurs qui sentent le renfermé, respectent les connaissances spécialisées que vous, son utilisateur, avez. The Times (Londres), 20 juillet 2004.

Wikipédia, l'encyclopédie du XXIe siècle, est gratuite, ouverte à toute contribution et libre. Un projet à la fois modeste et titanesque au succès grandissant. SVM, septembre 2004, pp 76-77 (double page en couleurs)

Elle s'appelle Wikipédia et, comme Google, est une des merveilles du monde. John Naughton dans The Observer, 12 septembre 2004.

Prix de la création Web décerné par la Japanese Advertiser's Association pour contribution majeure dans le web japonais

Chronologie rapide de la maturation de Wikipédia vue à travers la presse :

- 21 juillet 2003 : « Wikipedia.org, par exemple, permet au public de collaborer pour construire une encyclopédie étonamment exacte. » David Weinberger, NPR
- 17 octobre 2003 : « [un de] nos 10 sites de référence » le Daily Mirror du Royaume-Uni.
- 29 janvier 2004 : « un des développements les plus fascinants de l'âge digital... extraordinaire » Dan Gillmor, San José Mercury News
- 25 février : « Pour atteindre la qualité d'encyclopédies réputées, il reste beaucoup à faire » Tagesthemen, l'édition du soir d'un programme d'informations majeur allemand, à la fin d'une séquence de 3 minutes sur Wikipédia
- « L'un des trente sites que tout le monde devrait connaître  » PC Computer un magazine branché espagnol, se réferant à es.wikipedia.org
- 1er avril : « Impressionnant...couvre les sujets les plus inimaginables...instructif et d'autorité » The Guardian du Royaume-Uni
- 23 avril : « Une des sources d'informations les plus utiles et les plus fiables, en ou hors ligne 23 avril » BBC News
- 1er juin : « Le site du web le plus stupéfiant et excitant » icWales, le site officiel du Pays de Galles
- 29 juin : « Étonamment [...] ce n'est pas un tas de graffitis et spam [à la] web fora ou guestbooks. Plutôt le contraire : de nombreux sujets online sont supérieurs à des références commerciales » Mario Sixtus, Frankfurter Rundschau
- 20 juillet : « Heureusement, la même communauté (c'est-à-dire les Hommes) qui a ruiné le Web est en train de révolutionner l'encyclopédie » le Chicago Sun-Times
- 1er août : « Dans le temps, si vous étiez un enfant d'un village d'Inde ou dans le nord du Canada l'hiver, vous pouviez peut-être aller quelque part où se trouvent parfois des livres. Maintenant, avec le téléphone, vous avez accès à une encyclopédie gratuite. Vous avez accès aux connaissances humaines » Howard Rheingold, dans une interview à MSNBC
- 14 août : « Le Brockhaus des petits riens » Andreas M. Bock, Suddeutscher Zeitung (Brockhaus est une encyclopédie allemande)
- 10 septembre : « Rude compétition pour Brockhaus et Encarta : l'encyclopédia gratuite online Wikipédia sortira en CDROM d'ici quelques semaines » PC-Welt

Wikipédia a été citée comme référence dans des papiers universitaires, présentations légales, plans business, et même la météo :

« [l'ouragan] Ivan était dans le Golfe de Mexico mardi... Il devrait atteindre les côtes de l'Alabama jeudi au matin, d'après www.wikipedia.org » 15 septembre 2004, Dr Jackson, Peoria Journal Star Online

 

Les critiques
Illustration of circle strafing

Bien sûr, tout le monde n'apprécie pas. D'autres encyclopédies pointent régulièrement les limites de Wikipédia quand la question leur est posée. « [Les gens] de Microsoft font remarquer que les sites Internet gratuits n'offrent pas la même cohérence et fiabilité, et d'attention aux besoins des utilisateurs, qu'Encarta. De plus, Encarta fournit un environnement plus sûr que le Web pour la recherche étudiante. [ Seattle P-I Reporter, 12/7].

Le Register du Royaume-Uni a également commencé à critiquer régulièrement Wikipédia : « Il est difficile d'imaginer une personne autre qu'un Wikipédien plaider [pour] la plus grande disponibilité et la qualité de l'information », affirme un journaliste, disant que Wikipédia est « une source online parfois utile à prendre avec beaucoup de précautions », et « le texte online le plus inutile du monde » [The Register, 15/9, 7/9, 14/7]. En réponse à des lecteurs enthousiastes de ce journal, un autre article méprisant est paru sur la nature insulaire de la communauté wikipédienne.

Pendant ce temps, le Post-Standard de Syracuse a attiré l'attention de la blogsphere en août, après publication d'un article avertissant les lecteurs de ne pas faire confiance à Wikipédia comme source. Beaucoup de sites ont relevé un article de Techdirt, dont l'auteur a contacté le Post-Standard et a reçu des insultes en récompense.
   L'article tournait autour d'une citation d'une bibliothécaire d'un établissement d'enseignement supérieur qui semblait opposée à Wikipédia. Lorsque certains Wikipédiens lui ont signalé la controverse autour de ses commentaires, elle a rapidement répondu avec une lettre polie (et nous a donné également la permission de la citer) :

Je viens de relire ce que j'ai envoyé à Al Fasoldt dans l'article du Post-Standard. J'ai peur de me sentir ridicule [...] Mon propos n'était PAS [...] que Wikipédia n'était pas expert. Je voulais dire que la meilleure chose du Web (le partage d'informations et d'idées) peut également rendre plus difficile pour les étudiants moyens de décider de la validité d'une source utilisée pour la recherche.
Je suis désolé si cela a produit une controverse sur le niveau d'expertise du site, ce n'était PAS mon intention. Cela illustre parfaitement le problème.

Nous ne pouvons pas être plus d'accord.  

<< 6 >>

</div>

Last modified on 28 August 2008, at 15:42